Guide complet pour préparer son séjour à Madagascar - Détours Madagascar
Guide complet pour préparer son séjour à Madagascar

Guide complet pour préparer son séjour à Madagascar

Jun 28 2023

La « Grande Île » est une destination dépaysante. Dotée d’une forte culture traditionnelle et de paysages exceptionnels, elle se distingue aussi par un climat austral et un réseau routier atypique ! Loin d’être dangereuse, l’île nécessite parfois la présence d’un guide et requiert quelques précautions sanitairesSaison idéale pour voyager, vols avec ou sans escale, visa, circulation, point sécurité… Découvrez notre guide complet pour préparer son séjour à Madagascar !

1. Quand partir à Madagascar ?

Située au sud de l’équateur, l’île de Madagascar connaît deux saisons australes : la saison sèche (d’avril à octobre) et la saison des pluies (de novembre à mars). Étendue sur plus de 587 000 km2, elle est dotée de climats bien distincts selon les régions.

-       À l’extrême nord (Antsiranana et ses environs) : cette zone a une température moyenne de 20°C en période de pluie et 25°C en saison sèche. Le climat y est plutôt humide.

-       Au nord (Mahajanga et ses environs) : le climat est très ensoleillé et sec. Les pluies sont plus marquées entre janvier et avril.

-       Au centre (sur les hauts plateaux d’Antananarivo, Antsirabe ou Fianarantsoa) : les températures sont moins élevées que le reste de l’île en raison des massifs montagneux (entre 11 et 22°C selon l’altitude).

-       Au sud (vers Toliara) : cette partie est la plus aride de l’île. Selon les régions, les températures oscillent entre 25°et 40°C !

-       À l’ouest (de Antalaha et Taolagnaro) : ce côté de l’île est connu pour son climat tropical. Les températures y sont assez élevées toute l’année (31°C en janvier à Toamasina, par exemple). Entre janvier et avril, les risques cycloniques sont élevés.

Il n’y a donc pas de meilleure saison pour visiter Madagascar ! Cela dépend de votre programme et des zones que vous souhaitez visiter.

Comment se rendre à Madagascar ?

  Guide complet pour préparer son séjour à Madagascar  
Pour votre voyage, il est possible de choisir un vol avec ou sans escale. Le plus simple et le plus rapide est évidemment de prendre un vol direct. Mais cette option est aussi la plus chère – comptez environ 1000 € pour 10h de vol direct contre 700 € pour un vol avec correspondances. Plusieurs compagnies proposent des vols pour Madagascar, dont :

-       Air Austral assure des vols au départ de Paris Charles de Gaulle (CDG) vers les aéroports de Tananarive1 (TNR), Nosy Be (NOS), Tamatave (TMM) et Diego Suarez (DIE).

-       Air France propose des vols (avec 2 escales) de Charles de Gaulle à l’aéroport de Nosy Be, ainsi que des vols directs entre CDG et Antananarivo (TNR).

-       Air Madagascar propose des vols entre Paris et Antananarivo. Elle assure aussi des vols internes entre Antananarivo à Antsiranana – 2h50.

-       Ethiopian Airlines assure des vols (avec 1 escale) entre Paris De Gaulle et les aéroports d’Antananarivo et Nosy Be.

-       Kenya Airways propose des vols (avec 2 escales) entre Charles De Gaulle et Antananarivo (TNR)

 

 

Quelle durée de voyage est recommandée ?

Le coût de la vie étant assez peu élevé à Madagascar, il est conseillé de partir minimum 15 jours (pour un séjour assez chargé) et dans l’idéal entre 3 semaines et 1 mois.

 

Quelles sont les formalités pour voyager à Madagascar ?

Le passeport et le visa

Le passeport est obligatoire pour se rendre à Madagascar (il doit être valide et valable 6 mois après la date de votre retour). Un visa touristique est également nécessaire. Il peut être fait entre 6 mois et une semaine avant le départ, sur le site officiel evisamada-mg.com.

Les retardataires peuvent aussi le faire à leur arrivée à l’un des guichets eVisa de l’aéroport ! Son prix varie en fonction de la durée du séjour :

-        1 à 15 jours : 10 € ;

-       16 à 30 jours : 35 € ;

-       31 à 60 jours : 40 €.

L’assurance

Il est conseillé de souscrire à un contrat d’assurance avant son départ. Cela permet de couvrir les éventuels frais médicaux à l’étranger ou les dépenses engendrées en cas de mise en quarantaine dans le pays (Covid-19 ou autre).

Si vous prévoyez de faire un road trip en moto, de la plongée sous-marine, du trekking, etc., il est préférable de prendre une garantie supplémentaire.

Les vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre à Madagascar, il est néanmoins conseillé2 de faire :

-       l'hépatite A ;

-       l'hépatite B3

-       la typhoïde3

-       la rage3:

Une vaccination anti-amarile (fièvre jaune) n’est pas obligatoire, sauf si vous venez d’un autre pays d’Afrique. Enfin, il est aussi recommandé de vérifier vos rappels de Tétanos, Diphtérie et Poliomyélite.

Le Paludisme (notamment transmis par les moustiques des pays chauds) reste très présent à Madagascar. Il est indispensable de prendre un traitement antipaludique avant de partir !

La tourista (la diarrhée d'origine infectieuse qui touche les voyageurs) est liée à l’alimentation. Il est difficile d’y échapper à Madagascar. En effet, même si l’eau n’est pas potable, elle peut être utilisée dans la cuisine…

Nos conseils ? Prévoyez des médicaments anti-diarrhéiques et antispasmodiques, pour soulager les maux de ventre. Prenez garde aux glaçons, évitez les aliments crus et les fruits de mer. En cas de fièvre ou de problèmes de santé, consultez rapidement un médecin.

 

Voyager à Madagascar avec ou sans ses enfants ?

Madagascar est une destination qui se prête bien au voyage avec les enfants à condition de bien préparer son voyage, ses démarches vaccinales et son itinéraire (certaines routes ne sont pas adaptées aux poussettes ou aux jeunes enfants).

Comment bien préparer son séjour à Madagascar ?

Prévoir son budget et de la liquidité

Voici quelques exemples de tarifs qui vous permettront de déterminer votre budget :

-       Une nuit d’hôtel : entre 25 € et 65 € (10 € à 15 € dans les logements modestes) ;

-       Un repas : de 2 à 8 € ;

-       Une bière locale : moins de 1 € ;

-       Entrée d’un parc : entre 10 et 20 €

-       Visite d’un parc en 4x4 : environ 60 €/ jour pour un groupe.

Notez que peu d’établissements acceptent les euros et la carte bancaire. Les distributeurs sont peu répandus (leurs commissions de retraits onéreuses et chaque retrait limité à une centaine d’euros). Aussi, prévoyez à l’avance du liquide !

Choisir son road trip

La « Grande Île » est un territoire si vaste qu’il est possible de l’explorer par de nombreux itinéraires. Le plus populaire est celui de la RN7 qui mène de Tana à Tuléar. C’est le circuit qui compte les routes les mieux entretenues, ce qui facilite grandement le voyage.

Savoir quoi mettre dans sa valise

  Guide complet pour préparer son séjour à Madagascar  
En plus des médicaments, pensez à mettre dans votre valise :

-       Un répulsif à moustiques ;

-       Des chaussures et des vêtements adaptés aux régions visitées (imperméable, etc.) ;

-       Une trousse à pharmacie (doliprane, biafine, désinfectant, pansements, etc.) ;

-       Un nombre suffisant de protections hygiéniques (elles sont difficiles à trouver sur place) ;

-       Un sac étanche pour protéger votre appareil photo dans les zones humides ;

-       Une lampe frontale.

Comment circuler à Madagascar ?

Circuler à Madagascar n’est pas facile à cause des routes cabossées, de la foule et des animaux en liberté. À chaque type de déplacement est conseillé un type de transport :

-       pour circuler dans le centre des grandes villes : prenez un chauffeur !

-       pour les longues distances (hors grands axes) : louez un 4x4 ;

-       pour les courts déplacements : optez pour le tuk-tuk ;

-       les taxis-brousse (des taxis collectifs inter-urbains) : assez répandus, ils sont déconseillés aux touristes, à cause des accidents fréquents et des vols.

Madagascar est-il un pays dangereux – et faut-il prendre un guide pour visiter l’île ?

L’île de Madagascar n’est pas particulièrement dangereuse, mais n’échappe pas à l’insécurité et à la délinquance. Il s’agit d’un pays assez pauvre, aussi n’exhibez pas vos bijoux ni votre smartphone, et ne vous baladez pas la nuit.

La présence d’un guide est conseillée lors d’un premier voyage. En plus d’éviter les arnaques, ce dernier vous fera découvrir l’histoire de l’île – et profiter de sa conduite avisée ! Les parcs nationaux ont leurs propres guides et sont souvent accompagnés de « pisteurs », des sortes d’éclaireurs qui repèrent « pour vous » les animaux et les insectes, cachés au cœur de la brousse.

 

(1) Tananarive est la version francisée d’Antananarivo ; (2) Recommandations de l’Institut Pasteur ; (3) Vaccins conseillés pour les longs séjours.

 

 

Audrey Denjean

 

Part of Nomadays
Made locally for you

Hello

I am Noro from "Détours Madagascar". Send us your request, and we will answer you within 48 hours.
Call us on local
(+33) 09 70 19 62 83